Skip to main content

CGV

Conditions générales de vente  – CGV FLOHE
(Stand 3. Décembre 2018)

1 Généralités

1.1
Les conditions générales de vente pour les livraisons du groupe FLOHE (CGV FLOHE) s’appliquent à tous les contrats pour lesquels l’entreprise Flohe GmbH ou les entreprises FLOHE Berg GmbH, FLOHE Cable Technologies GmbH, Flohe Hochstromtechnik GmbH, FLOHE Steel GmbH interviennent comme vendeur et l’autre partie comme acheteur.

Pour l’entreprise FLOHE Fouilleret SAS (France), les CGV FLOHE s’appliquent à tous les contrats dans lesquels FLOHE Fouilleret SAS intervient en tant que vendeur et l’autre partie contractante en tant qu’acheteur et dont le siège se trouve en dehors de la République française.

Pour l’entreprise FLOHE LINKWEL Power Pvt. Ltd (Inde), les CGV FLOHE s’appliquent à tous les contrats dans lesquels FLOHE LINKWEL Power Pvt. Ltd intervient en tant que vendeur et l’autre partie en tant qu’acheteur et dont le siège se trouve en dehors de la République de l’Inde.

1.2
Les CGV FLOHE sont exclusivement valables dans les relations juridiques avec des entreprises au sens du § 14 du code civil allemand. Nous ne reconnaissons pas les conditions générales de vente de l’Acheteur qui divergent des CGV FLOHE, à moins que nous n’ayons expressément accepté leur validité par écrit.

1.3
La présente version des CGV FLOHE est valable à partir du 03.12.2018. Elle remplace toutes les conditions générales de vente antérieures.

2. offre, contenu du contrat

Nos offres sont sans engagement, dans la mesure où elles ne sont pas désignées comme contraignantes. Un contrat n’est conclu qu’avec notre confirmation de commande écrite. Nous livrons et fournissons des prestations conformément à notre confirmation de commande écrite et aux CGA FLOHE.

Les modifications du contrat nécessitent au moins la forme écrite (§ 126b BGB) et ne prennent effet qu’avec notre confirmation.

Le contrat reste valable même si certains éléments du contrat ne sont pas valables.

L’acheteur ne peut pas céder les droits découlant du contrat.

3) Résiliation du contrat, force majeure

L’acheteur n’a le droit de résilier le contrat que s’il nous a mis en demeure en nous accordant un délai supplémentaire raisonnable. Nous pouvons faire usage de ce droit si l’acheteur ne remplit pas ses obligations de paiement à notre égard ou à l’égard de tiers ou si, après la conclusion du contrat, la situation économique de l’acheteur se dégrade considérablement, notamment si des mesures d’exécution forcée ou des procédures d’insolvabilité sont prises ou engagées.

En cas de force majeure ou d’autres événements inévitables, nous pouvons limiter la livraison pendant la durée des effets ou résilier tout ou partie du contrat. Sont notamment considérés comme de tels événements et cas de force majeure les conflits de travail, les perturbations de l’exploitation, les réparations ne pouvant être différées dans l’usine du fabricant, les mesures administratives de toute nature, l’extraction défectueuse ou l’approvisionnement retardé ou limité de matières premières et de produits auxiliaires, les coupures d’électricité, d’eau et, le cas échéant, de gaz, le manque de moyens de transport, les difficultés de circulation, la guerre, les émeutes et autres événements similaires ainsi que tout autre événement inévitable.

4. livraison, constatation des quantités, contrôle des marchandises et réception

4.1
Sauf convention contraire, les délais de livraison indiqués se réfèrent « départ usine » (EXW Incoterms 2010) et sont valables après l’exécution en temps voulu de toutes les obligations de coopération et de mise à disposition incombant à l’acheteur. La livraison est considérée comme effectuée dès que nous avons indiqué que la chose vendue est prête à être enlevée par l’acheteur.

4.2
L’expédition de la marchandise est soumise aux Incoterms 2010 EXW, nonobstant le fait que nous sommes en droit de choisir le transporteur ou l’expéditeur. Les frais de livraison sont à la charge de l’acheteur. Si le mode d’expédition n’est pas prescrit, nous ne garantissons pas le mode d’expédition le plus avantageux.

4.3
Si le chargement ou le transport des marchandises par l’acheteur est retardé après une demande d’enlèvement, nous sommes en droit de stocker les marchandises aux frais et aux risques de l’acheteur, de prendre toutes les mesures jugées nécessaires à leur conservation et de les facturer à l’acheteur, sans préjudice de son droit et de son obligation continus d’enlever les marchandises. Il en va de même si les marchandises annoncées comme étant prêtes à l’expédition ne sont pas enlevées dans les trois jours suivant l’avis de mise à disposition. Il n’est pas dérogé à d’autres droits de notre part en matière de dommages et intérêts.

4.4
Les normes DIN s’appliquent au respect des dimensions indiquées. Par ailleurs, nous indiquons les dimensions et les poids dans nos offres et confirmations de commande en toute bonne foi. Par rapport à la quantité commandée, une livraison en plus ou en moins jusqu’à 10% est autorisée pour les fabrications en série. Les livraisons partielles sont autorisées. Les poids et les quantités livrées indiqués sur nos bons de livraison et nos factures sont déterminants pour la facturation.

4.5
Le transfert des risques est soumis aux Incoterms 2010 EXW. Sauf accord séparé, nous ne sommes pas tenus d’assurer l’objet de la livraison pour le transport chez l’acheteur. Ceci s’applique également lorsque nous avons choisi le transporteur ou l’expéditeur.

4.6
Toute réception de marchandises convenue dans des conditions de contrôle particulières doit être effectuée dans notre usine. Les frais des personnes chargées de la réception sont à la charge de l’acheteur. Si l’acheteur omet de procéder à ce contrôle, la marchandise est considérée comme livrée conformément au contrat lorsqu’elle quitte notre usine. Par ailleurs, l’article 377 du Code de commerce allemand s’applique.

5. paiement

5.1
Toutes les indications de prix s’entendent comme prix nets, hors taxes, droits de douane et autres redevances ainsi que frais d’emballage et de transport.

5.2
Nous n’accordons d’escompte qu’après accord, à condition toutefois que nos autres créances exigibles soient toujours réglées. La date de réception du paiement est déterminante pour la retenue des délais d’escompte.

5.3
La compensation ainsi que l’exercice d’un droit de gage et de rétention à notre encontre ne sont autorisés qu’avec des créances échues reconnues par nous ou constatées par décision ayant acquis force de chose jugée.

6. réserve de propriété

La marchandise reste notre propriété jusqu’à l’exécution de toutes les prétentions présentes et futures issues de la relation commerciale avec l’acheteur. L’acheteur est tenu de stocker la marchandise séparément. L’acheteur procède pour nous à un traitement ou à une transformation, sans qu’il en résulte des obligations pour nous. Les droits de l’acheteur résultant de l’association ou du mélange de la marchandise sous réserve de propriété avec d’autres objets nous sont transférés par avance à la réception de la marchandise sous réserve de propriété.

L’acheteur conserve pour nous les produits ou l’ensemble des biens. L’acheteur ne peut vendre la marchandise sous réserve de propriété et les objets résultant de son traitement ou de sa transformation que sous une réserve de propriété de même nature et ne doit pas porter atteinte à nos droits de réserve en disposant autrement de la marchandise (par ex. mise en gage, transfert de propriété à titre de sûreté).

Tout accès de tiers à la marchandise sous réserve de propriété doit nous être immédiatement signalé. L’acheteur nous cède à l’avance toutes les créances qui lui reviennent du fait de la revente ou pour d’autres motifs juridiques. Si la marchandise sous réserve de propriété est vendue avec d’autres objets qui ne nous appartiennent pas ou si elle est intégrée dans des livraisons d’usine, la cession n’est valable qu’à hauteur de la valeur facturée de la marchandise sous réserve de propriété. L’acheteur est autorisé à recouvrer les créances cédées. A notre demande, il doit informer les débiteurs de la cession. Si la valeur de cette garantie dépasse nos créances de plus de 20%, nous libérerons des garanties à notre choix sur demande de l’acheteur.

7) Retard de paiement et déchéance du droit au crédit

L’acheteur est en retard de paiement sans mise en demeure si, par sa faute, il ne paie pas comme convenu. En cas de retard de paiement, l’ensemble de nos créances devient exigible. L’acheteur ne peut plus vendre les marchandises dont nous sommes propriétaires ou copropriétaires et est tenu de nous fournir des garanties. Il en va de même si nous faisons valoir des doutes justifiés sur la solvabilité de l’acheteur. Sans préjudice d’autres droits pour cause de retard de paiement, nous avons droit, à compter de l’échéance, à des intérêts sur nos créances à hauteur de 9 points de pourcentage au-dessus du taux d’intérêt de base. L’acheteur nous accorde un droit de gage sur le matériel qui nous a été confié pour l’exécution de la commande et sur les droits qui en tiennent lieu, afin de garantir toutes les prétentions présentes et futures découlant de la relation commerciale avec lui. Si l’acheteur est en retard de paiement ou en défaut de crédit, nous sommes en droit de réaliser le matériel mis en gage de gré à gré à la valeur du cours boursier (cotation de la Bourse des métaux de Londres), ou au prix moyen du marché allemand en cas de non-cotation, le jour du retard de paiement ou du défaut de crédit.

8. droits sur les outils, les moules et les modèles

L’acheteur n’acquiert aucun droit sur les outils, les moules et les modèles en payant des parts de coûts pour ceux-ci.

9. droits de protection de tiers

Si des droits de propriété intellectuelle de tiers sont violés lors de la livraison selon des dessins ou autres indications de l’acheteur, ce dernier nous libère de toutes les revendications. Ceci comprend les frais internes et externes de défense juridique.

10. garantie

10.1
Il y a défaut matériel si, au moment du transfert des risques, la marchandise s’écarte de manière plus que négligeable de la spécification convenue ; la qualité de la marchandise convenue contractuellement est exclusivement déterminée par les accords explicites.

Toute responsabilité pour défaut matériel est également exclue si l’écart par rapport à la qualité convenue contractuellement est dû à une manipulation inappropriée de la marchandise par l’acheteur.

10.2
Nous n’assumons une responsabilité pour un usage ou une aptitude spécifique que si et dans la mesure où nous l’avons expressément promis par écrit. Par ailleurs, le risque d’aptitude et d’utilisation incombe à l’acheteur.

Les spécifications et l’utilisation convenues ne constituent pas une garantie ; la prise en charge d’une garantie requiert un accord écrit explicite.

10.3
L’acheteur est tenu de nous donner l’occasion de vérifier la marchandise contestée immédiatement après une réclamation. Sur demande, la marchandise concernée ou un échantillon doit nous être envoyé à nos frais.

10.4
En cas de réclamation injustifiée et fautive, nous sommes en droit d’exiger de l’acheteur le remboursement de tous les dommages causés par cette réclamation. Ces dommages comprennent notamment, mais pas exclusivement, tous les frais de contrôle internes et externes, les frais d’expédition ainsi que les frais internes et externes de défense juridique.

10.5
En cas de défaut matériel, nous procédons à l’exécution ultérieure conformément aux dispositions légales en vigueur, étant entendu que nous choisissons d’éliminer le défaut ou de livrer une marchandise sans défaut. Si nous ne procédons pas à l’exécution ultérieure dans un délai raisonnable, l’acheteur est en droit, après expiration d’un délai supplémentaire fixé à cet effet et resté sans effet, soit de réduire le prix d’achat, soit de résilier le contrat. Le lieu d’exécution pour l’exécution ultérieure est notre siège social.

11. responsabilité

En cas de dommages causés par nous ou nos auxiliaires d’exécution, nous sommes responsables selon les dispositions légales en cas de faute intentionnelle ou de négligence grave. Il en va de même en cas de dommages causés par négligence et portant atteinte à la vie, à l’intégrité physique ou à la santé. En cas de dommages matériels et pécuniaires causés par négligence, nous et nos auxiliaires d’exécution ne sommes responsables qu’en cas de violation d’une obligation contractuelle essentielle, mais le montant est limité aux dommages prévisibles et typiques du contrat au moment de la conclusion du contrat ; les obligations contractuelles essentielles sont celles dont l’exécution caractérise le contrat et sur lesquelles le client peut compter.

12) Exportation, importation. Douanes et droit du commerce extérieur

12.1
Le respect de toutes les obligations d’autorisation et de notification relatives à la marchandise en ce qui concerne les (ré)exportations ou les importations ainsi que les dispositions douanières incombe uniquement à l’acheteur. Lors de l’obtention d’éventuelles autorisations et de la réalisation de déclarations relatives à la marchandise en ce qui concerne les (ré)exportations ou les importations ainsi que les dispositions douanières, nous n’intervenons que pour remplir nos propres obligations. L’acheteur ne dispose d’aucun droit, d’aucune prestation ni d’aucun dédommagement à notre encontre.

12.2
En cas d’enlèvement de la marchandise par un acheteur domicilié en dehors de la République fédérale d’Allemagne ou par son mandataire et en cas de transport vers le territoire extérieur, l’acheteur est tenu de nous fournir immédiatement le justificatif d’exportation requis par la législation fiscale. Dans le cas contraire, l’acheteur s’engage à payer le taux de TVA applicable aux livraisons effectuées en République fédérale d’Allemagne.

12.3
Pour les livraisons au sein de l’UE, l’acheteur s’engage à nous transmettre immédiatement après la livraison une preuve de transfert conforme aux obligations respectives en matière de TVA.

13 Droit applicable, lieu d’exécution, juridiction compétente

13.1
Le droit allemand est applicable. Les dispositions de la Convention de Vienne du 11.04.1980 sur les contrats de vente internationale de marchandises (Convention des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises) ne sont pas applicables.

13.2
Les Incoterms 2010 s’appliquent en complément et en second lieu aux accords individuels et aux CGV FLOHE.

13.3
Si une disposition est ou devient nulle, les autres dispositions restent valables.

13.4
Le lieu d’exécution pour la livraison est toujours le lieu à partir duquel la livraison est effectuée. Le lieu d’exécution pour toutes les obligations résultant de rapports de livraison avec des commerçants de plein droit et des personnes morales de droit public est notre siège.

13.5
Le tribunal compétent pour ces relations de livraison est Dortmund. Nous sommes autorisés à porter plainte également au siège de l’acheteur.